Menu

Le domaine

1514

Hôtel de charme au cœur
des châteaux de la Loire

Fief des protestants durant la conjuration d'Amboise en 1560, cette fière demeure du XVIe siècle est membre des Relais & Châteaux depuis 1992. Le souffle de l'histoire enchante ce lieu qui est aussi d'un grand confort tout à fait contemporain.

Le château de Noizay, édifice du XVIe siècle, fut reconstruit par Georges de Vercle et Andrée, dame de Noizay, de 1514 à 1540 sur l’emplacement d’un château féodal connu dès le XIIe siècle. Son histoire fut marquée pendant la guerre de religion entre les protestants et les catholiques durant laquelle il fut le théâtre des épisodes de la conjuration d’Amboise.

1560

Quartier général des conjurés

En 1560, durant la minorité du roi François II, les protestants, à l'instigation du Prince de Condé, complotèrent d'enlever le jeune roi, prisonnier de l’empire de la famille des Guise. Le Prince de Condé choisit La Renaudie comme chef de ce complot dont les troupes étaient commandées par un gentilhomme du nom de Castelnau.

Le Duc de Guise, effrayé de cette nouvelle, rassembla ses troupes et transféra la cour du jeune roi du château de Blois à celui d’Amboise, dont la défense était plus facile. C’est à cet instant précis que le Château de Noizay entre dans l’histoire de France. Proche du château d’Amboise, les conjurés le choisirent pour établir leur quartier général. Cette trahison les perdit. Le Duc de Guise ordonna au Duc de Nemours d’assiéger le château de Noizay. Après une bataille sanglante, La Renaudie blessé par une flèche d’arbalète fut ramené à la Cour d’Amboise avec ses partisans où ils furent pendus au balcon du château, face à la Loire pour exemple.

1989

Le Château de Noizay aujourd’hui

Depuis, le château de Noizay est devenu le théâtre d’aventures moins sanglantes et représenta au fil des siècles la douceur de vivre tourangelle au pays des rois de France. C’est ainsi qu’il a appartenu à différentes familles jusqu’au milieu du XVIIIe siècle où il fut restauré après un incendie.

Traversant les âges sans prendre une ride, il fut embelli en 1989 pour devenir cette charmante demeure privée transformée en hôtel 4 étoiles près d'Amboise tout en ayant gardé son cachet d’antan. Dans l’entrée principale se trouve un escalier tournant en bois que les vitraux de La Renaudie et Castelnau dominent.